Japan Culture #1 : Le pachinko

Si vous avez l’occasion d’aller dans une des grandes villes du Japon, vous passerez sans aucun doute au détour d’une ruelle devant des salles lumineuses, bruyantes et remplies de monde toute la journée. Ce sont les Pachinko. Phénomène incontournable au Japon, le Pachinko (パチンコ) n’est pas un jeu d’argent à proprement parler mais c’est tout comme.

Pachinko Tokyo
Une des nombreuses salles de Pachinko à Tokyo.

Mais c’est quoi le Pachinko ? et comment y jouer ?

À l’origine, le Pachinko était destiné aux enfants dans le quartier de jeux Sennichimae à Osaka. Le succès étant au rendez-vous, les salles se sont multipliées dans tout le Japon. Le pays compterait pas moins de 15000 salles et 2 millions de machines.

Le Pachinko est un croisement entre un flipper et une machine à sous. Vous achetez préalablement des billes en métal (Le prix que j’ai aperçu le plus souvent était de 4 Yen la bille) que vous insérez  dans la machine. À l’aide d’une manette, vous envoyez les billes dans un tableau vertical plantée de nombreux clous. C’est d’ailleurs pour ça que les machines font un bruit énorme à la limite du supportable pour les oreilles, imaginez des milliers de billes en métal tombant toute en même temps… Je ne sais pas comment font les employés pour supporter ça à longueur de journée. Bref, selon l’endroit où tombent les billes, vous déclenchez une sorte de machine à sous et le but et donc forcément de faire en sorte que les billes tombent dans les trous prévus à ce déclenchement. Pour cela, vous utilisez la manette qui sert uniquement à régler  la vitesse à laquelle vous envoyez les billes sur la surface de jeu. Tout dépend donc de la vitesse et de la chance.

Si vous avez trois symboles identiques, vous gagnez des billes que vous pouvez ré-utiliser ou garder pour un échange. Le nombres de billes gagnées dépend du symbole.

Que faire des billes ? Peut-on avoir du cash ?

Bien que les jeux d’argents soient interdits au Japon, il faut bien faire quelque chose de ses billes. C’est là que la combine commence. En faite c’est tout simple, comme on ne peut pas échanger ses billes contre de l’argent, on les échanges contre des lots qui se trouvent au comptoir. Et enfin pour avoir du cash, vous trouverez des magasins de trocs spécialisés dans l’échange de lots Pachinko à proximité même des salles de jeux. Malin non?

Les fameuses billes en métal des Pachinko.
Les fameuses billes en métal des Pachinko.

Quelques infos en vrac !

Il faut savoir qu’un japonais sur quatre y jouerait régulièrement et que le chiffre d’affaires du Pachinko se situe au troisième rang de l’économie des loisirs japonais derrière les restaurants et le tourisme.

Ce sont les coréens zainichi qui possèdent 90% des salles de Pachinko du Japon en collaboration avec la mafia (Yakuza).

Certaines salles de Pachinko proposent un service de garderie ou des réfrigérateurs pour garder vos courses au frais.

La journée nationale du Pachinko (Pachinko no Hi) est le 14 novembre.

 

Maintenant que vous connaissez un peu plus les Pachinko, si vous passez au Japon et que le bruit et l’odeur insupportable (pour certain) du tabac ne vous gène pas, tentez l’expérience. Personnellement, je suis déjà rentré dedans mais je n’ai pas essayé d’y jouer, j’ai juste regardé les joueurs.

Je vous laisse avec une vidéo trouvée sur Youtube sur une salle de Pachinko pour vous faire une idée de l’ambiance.

 


Source : Wikipédia

 

Regarde aussi

On est bien arrivé à Osaka !

Petit billet pour vous dire qu’on est bien arrivé à Osaka. On a visité un …

[Voyage au Japon] Le zoo d’Ueno (Jour #2)

Ce matin heure locale, nous avons été au parc d’Ueno. C’est le plus grand parc …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *