[Test] PaRappa The Rapper Remastered – PS4

J’étais vraiment content de retrouver mon premier jeu musical ici en version « HD », mais malheureusement je suis resté sur ma faim…

Parappa The Rapper a vu le jour en 1996 sur la PSOne. C’est vite devenu un jeu emblématique pour les joueurs à l’époque car son aspect kawaii était très attirant. Le jeu est aussi sorti sur PSP en 2006 dans sa version originale et pour la première fois en HD (et même 4k !) depuis le 5 avril dernier.

Un petit cour d’arts martiaux ?

Parappa, the dog-rapper.

Vous incarnez un chien rappeur au bonnet rouge et votre but est de conquérir votre dulcinée, la belle Sunny Funny. Pour cela, vous allez devoir passer une série d’épreuves avec des « maîtres ». Entre autres, vous allez devoir apprendre les arts martiaux, cuisiner et même passer votre permis et tout ça en musique !

Les personnages sont restés attachants et ça m’a même fait plaisir de les redécouvrir. Les vidéos entres les scènes de jeu sont plutôt marrantes et on s’amuse à suivre l’intrigue. Par contre je trouve dommage qu’elles n’aient pas bénéficié de la HD, on retrouve la qualité de l’époque et ça pique un peu les yeux sur ma TV 49″…

L’interface est hardcore !

Le gameplay :

« Les mecs on va pas se prendre la tête, on refait les graphismes et on s’arrête là tout simplement. » C’est certainement cette phrase qu’a dû sortir le chef de l’équipe de NanaOn-Sha, ce n’est pas possible autrement. Pour commencer l’interface est vraiment horrible. Ils ont laissé exactement la même qu’en 1996 sauf qu’elle est totalement obsolète aujourd’hui, je veux bien qu’on surfe sur la vague du rétrogaming en ce moment mais il ne faut pas abuser.

De plus je me souvenais que le jeu était dur à l’époque mais je pensais que c’est parce que j’étais jeune et que j’avais du mal à gérer mais en faite c’est vraiment le timing qui est totalement craqué. J’ai beau suivre parfaitement la barre en haut, des fois ça ne passe pas. Je pense que la barre est juste là à titre indicatif et qu’il faut se faire le jeu au feeling, il ne faut pas hésiter à faire du freestyle pour avoir plus de chances de gagner.

J’ai quand même réussi à finir le jeu (en refaisant le niveau du poulet une bonne quinzaine de fois) mais je n’ai pas une seule fois fait clignoter le mot COOL qui est le niveau d’excellence le plus haut et qui vous permet de partir en Total Freestyle. J’hallucine complètement quand je vois certaine vidéo ou les gens partent en Freestyle en deux phases de rythme, je ne comprends vraiment pas et même quand j’essaye de faire la même chose ça ne passe pas. Je crois que ce mode freestyle ne veut désespérément pas de moi 🙁

Ce niveau va vous rendre complètement fou croyez-moi !

La durée de vie :

Je vous l’avoue tout de suite, vous pouvez boucler le jeu en moins d’1 heure. Il y a seulement 6 niveaux que vous pouvez faire en mode facile ou normal. Heureusement que les musiques sont plutôt sympa et que les phases de jeux sont rigolotes car sinon on se ferait vraiment chier…

Je crois que c’est le didacticiel le plus court du monde 😉

Ma conclusion :

Le côté nostalgique me plait vraiment et je m’amuse toujours autant à rejouer aux jeux de mon enfance même si c’est parfois frustrant (dans ce cas là, énormément). Le jeu est dédié à toutes les personnes qui ont côtoyé ce jeu à l’époque et qui voudraient se le refaire. Il coûte seulement 14,99€ mais ne comptez vraiment pas passer 20 heures dessus à moins peut-être de tenter le trophée platine…

 

*Screenshots réalisés sur ma PS4

Regarde aussi

[PS4] Trophée Platine : Crash Bandicoot #7

Je viens d’obtenir mon septième trophée platine sur le tout premier Crash Bandicoot de la …

[Actu] Les jeux PS Plus du mois d’août 2017

On arrive déjà au mois d’août ! C’est l’heure de découvrir les jeux offerts aux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *