[Test] Pure Farming 2018 – PS4

Pure Farming 2018 est à l’instar de Farming Simulator, une simulation du monde agricole. Voyons voir ce que ça donne !


Nom : Pure Farming 2018
Éditeur(s) / Développeur(s) : Techland Publishing
Genre(s) : Simulation / Gestion
Sortie : 13/03/2018
Acheter

Je précise que je n’ai jamais touché à une simulation de fermier avant, j’avais déjà regardé des vidéos mais je ne me suis jamais attardé dessus. Je trouvais ça intéressant de tenter l’expérience avec un jeu peut-être un peu plus orienté arcade comme celui ci…

Je me met à l’aise et commence donc le mode scénarisé « Ma première ferme » qui fait office de long didacticiel, c’est exactement ce qui fallait pour un novice comme moi pour débuter.

Tout d’abord, l’histoire nous apprend que notre grand-père est malheureusement décédé mais qu’il laisse derrière lui comme héritage la grande ferme familiale et quelques dettes qu’il faudra vite rembourser.

Ce mode de jeu fonctionne avec des objectifs à réaliser. Toutes les infos sont disponibles sur la tablette que notre fermier connecté transporte toujours sur lui. Je ne suis pas un connaisseur du milieu agricole donc j’étais bien content de savoir quelle machine il me fallait pour les différentes tâches que je devais accomplir.

Je commence alors sur mon premier champ à récolter le blé avec la moissonneuse, je me dirige vers le début et commence ma petite affaire. C’est à ce moment là que je découvre que le jeu va être très long. Pour le premier champ juste pour récolter, j’ai bien passé 40-50 minutes à faire des aller-retour… Merde, je veux bien que ce soit une simulation mais là on me refait travailler après mon travail et le pire, c’est que je ne suis même pas payer 😀 😀

C’est trèèèèèèèès long !

Après je me retrouve à faire différentes quêtes auprès des agriculteurs du quartier pour gagner un peu de money. J’achète une machine qui permet d’arroser les vergers et je me dirige vers l’endroit ou je suis censé aller. Je fais mon taff en 15 minutes et je repars avec 10k$.

Je crois que le pire arrive quand il faut labourer le champ, c’est franchement ULTRA long sachant qu’il faut faire quasiment tout le champ (au moins 90%). Mais ce n’est pas tout, après il faut semer et donc refaire tous les trajets dans le champ etc etc arroser, foutre de l’engrais… « craquage total ».

Heureusement par la suite, on peut embaucher des ouvriers et laisser les machines près des champs afin de faire le boulot à notre place.

Je vais parler des graphismes qui ne sont vraiment pas fameux non plus, notre personnage a l’air plus que crispé et ne bouge que les jambes, le haut du corps reste statique et c’est assez violent à voir. Par contre je note l’effort sur les machines agricoles (qui sont en plus sous licence officielle), je les trouve plutôt réussies. Les décors ne sont pas grandioses et font plutôt honte à la PS4, l’aliasing est omniprésent et les baisses de framerate constatées ne remontent pas la note…

Bref, le jeu est vraiment réservé aux amateurs du genre qui aiment passer de longues heures devant leur écran à travailler. Les possibilités sont assez nombreuses et vous le découvrirez par la suite si jamais vous ne lâchez pas avant. Personnellement j’ai craqué mais je suis bon joueur, je vous souhaite bon courage !

About Spiritmad

Passionné, j'adore partager avec vous mes coups de cœurs/gueules que ce soit sur les jeux vidéo, le cinéma ou encore la hi-tech. Je ne vous cache pas non plus ma passion du Japon et de sa culture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *