[Test] Wonderbook : Le livre des potions

Wonderbook - Le livre des potions

J’ai eu la chance de recevoir de la part de Playstation le second jeu Wonderbook dans l’univers de J.K. Rowling où on incarne un apprenti sorcier. C’est la suite donc du premier volet Wonderbook, le livre des sorts où on avait appris les sortilèges.

Après avoir choisi votre maison parmi les quatre de Poudlard (Serpentard pour moi !) et votre baguette magique, vous allez découvrir le vieux grimoire de Zygmunt Budge, un expert en potions qui deviendra le narrateur pendant toute la durée de votre partie, vous allez enfin pouvoir commencer à concocter des potions.

wonderbook-2

Le schéma des chapitres (Il y en a sept en tout) est tout le temps le même : on commence par découvrir la potion et les ingrédients qui la composent, on recherche les ingrédients, on prépare la mixture, on a le droit à une petite histoire plutôt rigolote & on teste la potion dans des situations lors du tournoi pour gagner le mystérieux chaudron d’or, l’ultime récompense.

Le schéma au bout de 7 chapitres est trop répétitif et à la fin, je commençais vraiment à me lasser mais il faut rappeler que le jeu est fait à la base pour les enfants.

Moi qui aime cuisiner, j’ai retrouvé un peu les sensations lors des préparations des ingrédients. En effet, on doit hacher, triturer, verser, mélanger et faire chauffer à la bonne température pour obtenir la potion parfaite !

La durée de vie très faible est légèrement prolongée par le mode concoctions ou on va pouvoir mettre à profit nos connaissances acquises lors des chapitres. On peut créer des potions inédites en balançant tout ce que qu’on a sous la main dans la marmite et tester tout çà sur un malheureux crapaud !

  • Les points forts

Le premier point fort est la bande son, le doublage en français est pour moi quasi-parfait. On est vraiment dans l’ambiance du jeu quand on écoute notre narrateur.

Les graphismes sont plutôt pas mal et je remarque une nette amélioration par rapport au livre des sorts.

Malgré la faible résolution du Playstation Eye, la réalité augmentée est au top !

Un platine accessible en 5-6h de jeu. (Un gros point fort pour les trophy hunter :P)

  • Les points faibles

Le jeu est trop répétitif pour moi qui suis adulte, les enfants eux seront surement aspirés par la magie. Dommage il y avait de bonnes idées.

Les baisses de framerate par moment sont horribles >_<

La durée de vie très faible mais bon le jeu étant assez répétitif, il ne fallait pas faire plus sous peine de lâcher complètement le jeu.

 

Bref, si vous avez des enfants, il faut jouer avec eux. La maniabilité du PS Move est simplissime et permettra à chaque enfant de se mettre dans la peau d’un sorcier et de s’imaginer une baguette magique à la main le temps d’une partie ^_^

MikuNoteWonderbook-LeLivreDesPotions

 

Regarde aussi

[Test] Cooking Mama : Sweet Shop – 3DS

Vous êtez fan du meilleur pâtissier ? Vous allez adorer le nouveau Cooking Mama qui s’annonce très sucré.

[Test] Puyo Puyo Tetris – PS4

  Sega nous invite à redécouvrir deux grands classiques des Puzzle-Games : Tetris et Puyo …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *